Notre projet

A) L’objectif du projet

1. Concevoir, fabriquer et tester le prototype de l’aérogénérateur inventé par Pascal Thoniel.

AÉROGÉNÉRATEUR = ÉOLIENNE + GÉNÉRATEUR

Objectif de l’aérogénérateur : Produire de l’électricité avec une éolienne à axe vertical actionnée par la force du vent.

Caractéristiques principales : Éolienne à axe vertical à haut rendement utilisable en milieu urbain.

2. Fabriquer cet aérogénérateur en série.

3. Commercialiser cet aérogénérateur innovant sur le marché professionnel auprès des entreprises et des collectivités locales.

B) Le marché

Le mini-éolien : entreprises et collectivités locales en milieu urbain

  • Implantation des éoliennes (de 3 à 6 m de hauteur) sur les toits plats des bâtiments
  • Bâtiments dans les Zones Industrielles, les Zones Artisanales et les Zones Commerciales, les HLM, les bâtiments publics à toit plat (écoles, collèges, lycées, universités, campus, gymnases, salles municipales, services techniques de la ville…), les châteaux d’eau, les bâtiments des exploitations agricoles…
  • Bornes de recharge de véhicules électriques et de véhicules à hydrogène dans les stations essence actuelles
Toits plats des bâtiments en zone commerciale

Les marchés grand éolien et micro-éolien (particuliers) sont toutefois envisageables par la suite car il est possible techniquement de réaliser des grandes éoliennes ou des petites éoliennes à partir de notre modèle.

La nouvelle règlementation thermique RT2020 concernant la consommation énergétique des bâtiments neufs est entrée en vigueur au 1er janvier 2022. La nouveauté de cette règlementation est non seulement d’économiser de l’énergie mais aussi d’en produire.

Concrètement, tous les bâtiments devront produire de l’énergie, et cette dernière devra être au minimum égale à celle consommée. Ces nouvelles constructions seront passives et à énergie positive. Elles seront appelées BEPOS (Bâtiment à Energie Positive). Le bâtiment passif produit autant d’énergie qu’il en consomme. Le bâtiment positif produit plus d’énergie qu’il n’en consomme.

Nos éoliennes placées sur les toits plats des nouveaux bâtiments permettront de se conformer à la RT2020.

C) L’usage

Production d’électricité :

1 – Système autonome pour utiliser directement l’énergie produite

2 – Stockage de l’électricité dans des batteries classiques : utilisation différée pour résoudre le problème de l’intermittence de la production

3 – Stockage de l’électricité sous forme de dihydrogène (H2) après électrolyse de l’eau (utilisation différée) : stations essence pour les véhicules thermiques avec bornes de recharge pour les véhicules à hydrogène

4 – Connexion au réseau électrique pour la revente de l’électricité

D) La supervision

Notre solution est supervisée au sein d’un smartgrid.

Notre dispositif intègre des capteurs de mesure de la vitesse du vent (anémomètre) et des capteurs qui mesurent l’énergie électrique produite.

Tous ces capteurs sont reliés sans-fils à des antennes LoRa (réseau IoT) qui transfèrent les données collectées à notre serveur Smart City. Ainsi, nos clients disposent sur leurs ordinateurs des informations utiles à la gestion de leur électricité via leur plate-forme de supervision.